"NTERNATIONALLY UNKNOWN" par Rat Boy

Nostalgie et skateboard

Par Mael

le 04/02/2019

Dans Albums

image du groupe
logo facebook

Partagez sur facebook

logo twitter

Partagez sur Twitter

Bonsoir amis lamas ! Gueule de bois oblige, je vous retrouve ce soir pour une petite review sans prétention! On s’attaque aujourd’hui à INTERNATIONALLY UNKNOWN, le deuxième album de Rat Boy. Pour être franc je ne connaissais que peu l’artiste avant la sortie de cet opus et je suis allé à la rencontre du disque un peu à l’aveugle, je ne me risquerai donc pas à comparer cet album avec son précédent essai. On y va?

Clique sur l'image pour écouter l'album sur Deezer!

Vous vous souvenez de la bande son de "Tony Hawk's Pro Skater"?

Je dis ça car là, on est vraiment en plein dedans! Rat Boy, de son vrai nom Jordan Cardy accouche ici d’un album aux sonorités super enjouées et mélodiques, un peu le genre de sons à pas mal tourner dans les skateparks. En guise d’illustration parfaite: I WANNA SKATE, véritable ode à la désinvolture et aux chaussures aux immenses semelles.

Les 4 premiers morceaux sont donc assez bourrins, fidèles à ce que l’on pourrait attendre d’un gamin élevé par la culture hip-hop d’une part, et par le revival rock britannique des années 90 et 2000 de l’autre. Le chant est rapide et la distorsion accentuée: du Beastie Boys version light (sans vouloir être péjoratif). On est même pas si loin de Blur par moment!

Après cette entrée en matière assez expéditive, l’album enchaîne, avec un non-sens des plus complets, sur un morceau bien plus doux et dansant: FOLLOW YOUR HEART. Ce genre de morceau ultra léger que tu passes en fin de soirée, quand y a plus que deux-trois gus à encore tenir debout. Personnellement, j’adhère.

Un peu entre les deux ambiances, le titre éponyme de l’album débarque à son tour avec sa fraîcheur et ses converses trouées. Le titre est facile, abusant des coeurs, mais ça marche. Je tiens peut-être mon premier plaisir coupable de 2019 (faut dire qu’avec mes deux de tensions, c’est plutôt un exploit pour un album avec autant de punch de ne pas me donner envie de vomir).

J’étais prêt pour un feat avec Smash Mouth

A la place j’ai eu Tim Timebomb (inconnu au bataillon) sur NO PEACE NO JUSTICE. C’était pas mal, très rappé, léger dans les thèmes. Ca m’a presque donné envie de sortir ma trotinette pour faire chier tous les skateparks de la ville (je sais pas pourquoi j’ai dit ça).

On continue sur ses vibes très 90’s avec FLIES et DAD’S CRASHED CAR, des morceaux qui prouvent encore une fois que Rat Boy touche à tout: on a ici droit à un rock US des plus classiques, entre WEEZER et Blink182...même si c’était déjà pas toujours terrible il y a 15 ans :)). Cependant, la légèreté des titres emporterait une tombe et on se prend facilement au jeu! Les lyrics étant de plutôt bonne facture, on a que peu de honte à scander les refrains!

Pour faire court:

INTERNATIONALLY UNKNOWN est un album qui s’inspire d’un peu tout et n’importe quoi, à l’image de NIGHT CREATURE et son ouverture très rap. Cependant, par je-ne-sais quel miracle, le disque garde une cohérence du début à la fin et est d’un fun déconcertant! Bien qu'il soit trop tôt pour parler d'identité tant l'album ne regorge pas d'originalité, Rat Boy met tout son coeur dans l’ouvrage et cela se ressent (t’façon il a plus le choix, il a réussi à se faire virer de son taf chez McDonald). J’ai presque envie d’attendre le prochain Tony Hawk pro skater maintenant, c’est malin.

C'était tout pour cette petite critique! Je vous souhaite une bonne journée, je vais aller me faire une tisane moi.

6.2